@Quiberon

Le Fort-Neuf : qu’en faire ?

Le Ruberen : Un lieu privilégié !
dimanche 16 août 2009 par Patrick LUCO

Le "Fort-neuf"

Maintenant que cette ancienne fortification a été détruite... Qu’en faire ?

Hier soir samedi 15 aout 2009, un beau feu d’artifice y a été donné devant des milliers de personnes à l’occasion de la traditionnelle fête de Port Haliguen.

Le matin , à l’occasion de la Fête de l’Assomption, Monsieur le Curé de Quiberon y avait dit la messe devant une foule recueillie ou curieuse. Certains ont-ils eu une pensée à l’égard de ceux qui ont péri en ces lieux ?

Le soir, cette fête animée par les "Sonerien du" avait aussi donné lieu à des agapes rondement menées par une équipe particulièrement efficace pour satisfaire des appétits aiguisés tout en démontrant que Quiberon est aussi un pays de cocagne...

La veille, c’était un groupe de jeunes Quiberonnais qui a démontré -si besoin était- un certain brio dans un registre très différent, devant un public plus jeune. Ce groupe -excellent- me dit-on, est formé par des élèves du rocker Quiberonnais qui démontre qu’un bon capitaine peut conduite son équipage à bon port malgré les effets des vents contraires.

Ces deux démonstrations populaires démontrent de fait que maintenant, il faut faire quelque chose de cet emplacement qui a été dégagé de ses casemates sur ce promontoire qui surplombe la Baie de Quiberon.

Le choix de la pointe de Ruberen pour ces manifestations populaires me parait excellent. Maintenant, il convient de rendre pérenne ce choix.

Cette pointe de Ruberen s’avance entre la plage de Porrigo, et celle de "Toul Bernig", au Sud Est de Port Haliguen... Lors du feu d’artifice d’hier soir, on pouvait admirer aussi les effets des fusées au dessus de Saint Pierre de Quiberon, et les éclatements par le travers du Croisty. De cette pointe de Ruberen, on bénéficie d’une belle vue sur la baie illuminée par les phares les éclairages de communes du pourtour de la baie, et des feux des bateaux au mouillage ou en route.
Les spectateurs ont manifestement apprécié le spectacle et la vue : ils sortaient du Fort en déclarant leur satisfaction !

Maintenant, nous ne bénéficions plus de grande aire d’accueil de manifestation puisque le "Palais des congrès" et la piscine occupent les anciennes dunes de Beg er Vil qui étaient dévolues depuis des années à l’accueil des cirques, et autres distractions populaires.

Je suis convaincu depuis longtemps de la nécessité d’aménager avec intelligence cette pointe du "Fort Neuf", non pas pour y construire des immeubles, ni une piscine, ni un port à sec, ou toute autre construction d’architecture soviétoïde.
Il faut maintenant, à mon avis, aplanir ce lieu exceptionnel, le mettre en valeur en mettant à profit la déclivité , y semer une herbe résistante dans une bonne terre, pour obtenir une belle pelouse capable de recevoir à l’occasion des scènes mobiles qui seraient établies et orientées en fonction de la nature de la manifestation et des caprices des vents.
Nous avons, ici, à Quiberon des jardiniers remarquables, des ouvriers municipaux qui seraient à même de mener une telle opération.

Cette pointe de Ruberen deviendrait alors le "Forum" de Quiberon.

A côté, existent déjà deux vastes parcs à voitures, très commodes d’accès...

Cet emplacement devra également être sécurisé pour empêcher d’éventuels incidents de personnes, tout en conservant et en préservant l’intégrité de la côte.
Cette pointe de Ruberen ne doit pas devenir "privée" et donc elle doit rester sous le total contrôle de Quiberon. Au cas contraire , il vaudrait mieux la céder au Conservatoire du littoral. L’espace maritime immédiatement situé devant cette pointe ne doit pas être encombré par des filières de mouillages ainsi que cela a été récemment envisagé au printemps dernier en comité restreint entre copains... En effet, il faut empêcher de saccager ces grèves et rochers de Conguel comme ce le fut à Port Haliguen lors de la construction de la "marina" sinistre que l’on connait. Ceux qui ont commis ce saccage, ont en fait détruit un des plus beaux paysages de notre patrimoine ! Finalement, cette construction de port de plaisance ce n’a finalement apporté que des inconvénients aux indigènes...Et ce n’est même pas Quiberon qui en tire un quelconque profit !
Non seulement ils n’y trouvent pas leur place, mais encore, maintenant, ce sont les propriétaires des environs qui risquent d’en faire les frais.

N’oublions pas non plus qu’il s’agit d’un lieu historique qui a vu périr la plus "fine fleur de France" lors de l’Affaire de Quiberon en juillet 1795.
En ce lieu la République avait donné sa parole par l’intermédiaire du Général Hoche, et c’est là aussi qu’elle l’avait reniée ; ouvrant la voie à une série de procès politiques iniques et d’exactions indignes vis à vis de Français qui furent jugés au Bourg dans l’ancienne école, puis fusillés contre le mur de cette même école. Les autres prisonniers étant conduits à pied vers Brech, où ils furent exécutés au champ des Martyrs... Les "Dinne", les "Talien" et autres "Blad" étaient les précurseurs de Freisler et de Vychinsky, ou les Pol Pot...

Pour ces raisons, dans un esprit de concorde nationale, il ne faut pas accepter d’y faire n’importe quoi... Ce qui serait tout aussi indigne.

Dans cet aménagement, il conviendra également de mettre à profit l’existence des murs de fortification. Par exemple, le long de ces murs, il est parfaitement possible de construire des sortes de préaux dont il conviendrait d’étudier la discrétion tout en recherchant une certaine efficacité. De même, l’expérience d’hier soir montre qu’il faut aussi élargir la porte d’entrée de la fortification.
Pour cela, une des pilastres pourrait être démontée pour la reculer de quelques mètres pour faciliter la circulation de la foule et aussi l’accès des véhicules de sécurité. Des portails en ferronnerie permettraient de contrôler les accès inopportuns tels que les crasseux à chiens...

Cette difficulté était connue depuis longtemps des marins qui y séjournaient lorsque ce fort était encore utilisé par la Marine nationale. Certains Quiberonnais y ont même effectué leur service militaire ! De même lors du dernier exercice militaire en automne 2000, il n’avait pas été possible de faire rentrer dans l’enceinte des camions de transmissions et un radar sur camion...
Il est évident que pour redonner à ce lieu un certain "cachet" à la hauteur de la réputation de notre bonne cité, qu’il conviendra de mettre au travail un cabinet spécialisé dans les aménagements de ce genre de paysage marin...

Cette pointe qui s’avance dans la Baie a vu passer au fil des siècles, les navigateurs vénètes, les navires de Brutus à la recherche des Vénètes révoltes et toujours insoumis rescapés de la bataille éponyme, les Bretons et tous les peuples navigateurs d’Europe.
Phytéas a sans doute fait relâche en ces lieux, tout comme Paul Jones. Devant cette pointe, venant des cotes de Virginie, Benjamin Franklin a attendu la marée favorable pour se rendre à Saint Goustan pour rencontrer le Roi à Versailles.

La pointe de Ruberen, qui est très probablement à l’origine du nom de Quiberon, retrouvera alors un certain lustre du à sa nature et qui participera au bon renom de notre presqu’ile, tout en agrémentant le séjour de tout ceux qui nous font l’honneur de venir nous rencontrer...

1917 : Centre d'Aviation Maritime du Fort-Neuf

1917 : CAM Quiberon (Centre d’Aviation Maritime de Quiberon)

1950 : le Fort Neuf

1951-1952 : Camping anarchique sur les dunes de Conguel

Au Nord du Fort, la crique où Sombreuil négocia la vie sauve des femmes et enfants de Chouans, et où la République renia sa parole...

1950 : terrain de camping du Fort-Neuf

1952 : Fort-Neuf entouré de tentes de camping.

201 ???? : Le Forum de Quiberon, l’alliance entre la tradition, le chaos de la côte Quiberonnaise, et les formes pures d’une quadrique empruntée à un architecte dont j’admire l’oeuvre : Paul Andreu.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2078 / 195248

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Faits et arguments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License