@Quiberon

Suspension du dépôt de vases en Baie de Quiberon !..

Suspension par le ministre de l’Environnement
dimanche 25 octobre 2009 par Patrick LUCO

Depuis deux ans, j’avais examiné la nature de ce problème à partir des éléments que j’avais à ma disposition.

En effet, depuis que j’avais appris en "CLUP" de Port Haliguen, que les satellites du Conseil général du Morbihan allaient se lancer dans le dévasage de notre port, J’avais recherché et lu un ensemble de documents sur l’hydrographie de la Baie et sur la nature des travaux projetés. A partir de tout cela j’avais soulevé sur "AgoraVox" et dans ce blog un certain nombre d’objections environnementales sur les conséquences probables de ce déversement de centaines de milliers de tonnes de vases en plein milieu de la Baie de Quiberon.

Au printemps dernier, je n’avais pas tellement apprécié les fines pellicules de vase que l’on retrouvait sur les rochers et les plages de Conguel après les dépôts en Baie des vases de la Trinité : je ne pouvais plus ramasser de berniques !.. Et je n’ai pas trouvé non plus agréable ces épaisseurs de cornail qui fermentaient dans les criques en septembre. Pellicules de vases et épaisseurs sont inhabituelles en ces lieux. La présence d’algues vertes en grande quantité était toute aussi anormale.

Et voici que j’apprends ce midi que l’opération est suspendue.

Très bien ! Ce n’est après tout qu’une décision judicieuse consécutive à l’inscription dans notre Constitution du principe de précaution. Et dans notre cas, cela me paraît être une très bonne décision !

Cependant à la lecture de cet article paru à Vannes, et pas à Quiberon ou à Auray (Comme c’est étrange !) , je me rends compte que c’est un Parlementaire des Hautes Pyrenées qui est intervenu pour sensibiliser le ministre de l’Environnement sur ce qui se passe ici en Baie de Quiberon ! Et cela sur demande de l’association "Grains de sable" !

Maintenant, je m’interroge sur le fait que c’est un député d’un autre département qui est intervient, et non pas celui de notre circonscription. Mais que fait-il donc en réalité notre parlementaire ? Pourquoi donc n’est-il pas intervenu "és-qualité" en notre nom puisque ce désastre écologique en cours de préparation se déroule en Baie de Quiberon , devant Carnac et sous ses yeux ? Je me le demande bien !

Pour l’affaire des prélèvements de sables devant Gâvres, c’était pareil ! Il a fallu que ce soient les simples "quidams" qui se fédèrent pour empêcher ce désastre écologique qui se préparait, et il a fallu là que ce soit un amiral qui bloque cette stupidité lancée sur des rails...
Preuve en est faite : Je pense maintenant que notre député ne se préoccupe pas particulièrement de nos intérêts... Eh oui, il est aussi voisin du Conseiller général de Quiberon que l’on ne voit pas plus, sauf lorsqu’il fait campagne pour avoir nos voix...

Toutefois, je persiste à dire que ces dévasages sont absolument nécessaires sur le plan maritime.
Les ports actuels établis dans des criques, estuaires et anses artificiels s’envasent inéluctablement depuis des années. Si on veut continuer à se servir de nos ports, il est nécessaire de les dévaser, mais pas n’importe comment....

Mais attention ! Le dévasage n’est que suspendu !. Cela, en attendant de trouver une autre solution pour évacuer ces vases. En espérant qu’elles ne seront pas utilisées pour remblayer des criques pour gagner des terrains sur la mer : Au fond du Bégo par exemple !
Il ne faut pas perdre de vue qu’à Port Haliguen , certains ont sacrifié une partie du Vieux Port pour faire un parking à la suite d’une opération de dévasage particulièrement mal conduite en 1962. Le résultat a été la dégradation d’un très beau site portuaire qui ferait maintenant les beaux jours du tourisme à Quiberon. Un port qui aurait pu être un "Mystic sea port" par exemple.

Devant de telles dérives vaseuses, qui ont été à deux doigts de créer un très sérieux problème écologique en Baie de Quiberon, j’estime que nous devons être très vigilants vis à vis d’élus qui sont aux abonnés absents ou qui se défilent devant leur responsabilités : Par exemple, où est notre municipalité dans cette affaire ? Contrairement aux édiles de Saint Gildas de Rhuys, nos élus ne se sont jamais manifestés... Ah si ! Pour mettre 4 pots à fleurs sur le quai !...

Nos élus feraient bien de surveiller ce que fait la SAGEMOR à Quiberon ! En s’impliquant lourdement dans ses "affaires et "sans se gêner comme c’est son droit, en passant outre certains accords qui sont nuls et non avenus. La Municipalité fait partie de fait de cette SAGEMOR, ex-SATMOR, puisque c’est le maire de Quiberon des années 1960 qui en est l’initiateur. Il s’agit d’un problème territorial dont la cause est locale.
En cas de pollution massive de la Baie, je suis certain que d’aucuns ne se seraient pas fait prier pour dire : " Cette pollution ? Ah ! Ce sont encore les Quiberonnais !"

Maintenant un comité "Théodule" qui regroupe différentes compétences va se pencher sur le problème : Attendons et voyons !...

1.- suspension

2.- AgoraVox

3.- Environnement maritime de Quiberon

4.- Pollution à Conguel ?


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 554 / 192552

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Faits et arguments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License