@Quiberon

18 juin 2010

lundi 14 juin 2010 par Patrick LUCO

Nous, Français de 2010

Avons conscience :

Qu’une partie de plus en plus importante et de plus en plus vindicative de nos concitoyens, Français ou immigrés, proclament une allégeance étrangère, une fierté identitaire, une fidélité culturelle distincte de l’allégeance, de la fierté, de la fidélité à la France, à ses institutions, valeurs, territoires et habitants.

Avons conscience que cette évolution est un séparatisme dangereux pour la paix civile.

Prenons acte :

Qu’une large part de nos élites, politiques, intellectuelles, médiatiques, culturelles et sportives, non seulement méconnait les difficultés morales et culturelles auxquels nous sommes confrontés au quotidien, mais encore refuse de les connaître, et même insulte ceux qui les vivent, en parlent ou tentent d’y remédier.
Prenons acte que cette trahison des élites masque également leur incompétence à régler les problèmes et leur mépris des valeurs qui ont fondé le système qui les a portées aux places où elles sont.

Constatons :

Que les valeurs républicaines françaises, laïcité, égalité, responsabilité, liberté, fraternité, travail, mérite, civisme, politesse, humanisme, exigence et bien d’autres, sont critiquées comme intolérantes aux « autres valeurs ». Qu’elles sont également criminalisées comme facteur de « stigmatisation » pour d’autres valeurs ou communautés.

Constatons que cela est injuste et insultant pour tous les individus et communautés qui ont, un jour, accepté et embrassé ces valeurs françaises pour s’émanciper et conquérir les droits et libertés qui sont aujourd’hui piétinées par les délires relativistes et haineux du multiculturalisme.

Témoignons :

Que tout événement public, festif ou non, sportif, commémoratif et culturel, est désormais prétexte à dénigrement, agression, insulte envers les symboles de l’Etat français, de la Nation française et envers ses membres : drapeaux brûlés, Marseillaise sifflée, élus conspués, jeunes agressés, femmes harcelées, biens publics et privés dégradés. Témoignant que cela nous est profondément insupportable, en tant que Français, et en tant qu’humanistes.

Considérons :

Que les mots d’ordre officiels de vivre-ensemble, de société multiculturelle et d’ouverture aux autres constituent des injonctions autoritaires discriminantes puisqu’elles ne s’adressent qu’aux Français historiques, seuls suspects d’être auteurs de discriminations, d’être coupables des crimes qui jalonnent toute l’histoire du monde, et de refuser les « autres cultures ».

Considérons que ces leçons sont donc entachées d’illégitimité démocratique et irrecevables.

Avertissons :
Que si aucun sursaut n’est opéré de manière collective, l’idée de France en tant que patrie généreuse, ouverte et progressiste risque à brève échéance de s’éteindre au profit d’une conception excluante, fermée, ségrégationniste et autoritaire de la collectivité Française. Et que cette extinction a de grandes chances de se faire dans la douleur, les larmes et le sang.

Appelons :

Les Français historiques et Français récents aimant la France, ses valeurs et ses habitants, ainsi que les immigrés et descendants d’immigrés respectant la société d’accueil, ses valeurs, institutions et habitants, à réagir massivement, en compagnie de celles des élites françaises conscientes et désireuses de maintenir un semblant d’unité nationale et de patriotisme ouvert.

Donnons un rendez-vous citoyen

Le 18 juin 2010, partout dans les centres-villes de France, en commémoration de l’appel du 18 juin 1940, afin d’envoyer un signal fort à nos compatriotes, aux Européens et au monde entier : il existe encore une volonté et une culture Française, lumière des peuples libres héritière des idées républicaines et des combats de nos ancêtres. Une lumière contre la crise, contre le communautarisme, contre l’obscurantiste religieux et les prisons communautaires, contre la guerre civile et culturelle qui vient.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 737 / 195248

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Faits et arguments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License