@Quiberon
Alors ? On brade ?..

Quiberon : Que va devenir le camping de Conguel ?

Un "coup de Jarnac" peut être ?
samedi 3 juillet 2010 par Patrick LUCO

En 1989, le camping municipal de Conguel avait été hâtivement amodié pour 25 ans à une société privée.

Ce terrain de très grande superficie, situé dans un superbe paysage côtier - très convoité !- était à l’origine établi sur une zone de dunes dont l’accès était parfaitement libre en tant que communal. Dans les années 1950, quelques campeurs y plantaient librement leurs toiles.
Puis dans les années 1960, la municipalité d’alors avait construit une petite piste de Karting. Ce sport était alors à la mode. Ce divertissement était même devenu un temps très fréquenté. Par la suite , un terrain de camping municipal y fut régulièrement établi. Il était utilisé à la belle saison. Le reste de l’année c’était un lieu de promenade fort prisé, de divertissements divers, et de jeux pour nos enfants. De très nombreux petits Quiberonnais ont appris là à faire du vélo !

Puis -catastrophe !- , le nouveau maire élu en 1989 ne trouva rien de mieux que de transférer ce terrain à une société privée....

Cette société privée était alors dirigée par un proche du nouveau maire de l’époque. L’amodiation avait été rapidement accordée après "enfumage" de certains membres du conseil municipal de l’époque qui ne s’étaient pas bien rendus compte de la nature réelle de l’opération, faute d’éléments objectifs d’appréciation dont ils avaient été volontairement privés..

L’amodiation avait alors été "négociée" pour 25 ans pour une contrepartie de 250 000 F/an. Et ce n’était même pas une valeur "nette". En effet, la valeur réelle obtenue après charges, impôts, etc... était en réalité de 20 à 25% plus basse. Tandis que l’exploitant en retirait un chiffre d’affaire bien plus considérable !

Quiberon tire ses ressources de l’impôt, et perçoit quelques redevances et recettes de l’exploitation de campings qui lui appariennent encore tout en cherchant à faire évoluer ses équipements de la manière la plus économique et la plus heureuse qui soit. C’est à dire en essayant de ne pas avoir un endettement qui dépasse les capacités propres à la commune d’investissement et de fonctionnement. Si on cherche à s’équiper à tout prix en vendant les bijoux de la Couronne, comme cela se passe actuellement en France en racontant n’importe quoi et en abusant le Peuple souverain, on se réveille un beau matin dans un pays que l’on a perdu, car vendu... C’est ce qu’il se passe un peu partout dans ce pays depuis quelque temps. Et Quiberon ne se prépare pas à faire exception, contrairement à ce qu’il se passait ici jusqu’à il y a peu. La gestion en "bon père de famille" cela sera bientôt du passé.

Bref, ce fut un marché de dupes. Les dupés étant bien sur les Quiberonnais qui se voyaient ici aussi roulés dans la farine ! Cela par des personnages auxquels ils avaient accordés toute confiance malgré des signes avant-coureurs apparus lors de la campagne électorale. Je me souviens encore par exemple des coups de fusil de chasse tirés sur mon domicile par les colleurs d’affiche de ce personnage venu de sa lointaine contrée de Meaux...

Cette opération avait alors choqué beaucoup de Quiberonnais : J’entends encore dans les oreilles les commentaires indignés des uns et des autres lorsque l’opération a été accomplie. Par la suite, 6 ans plus tard, le détail du contrat avait été enfin affiché par les soins du nouvel impétrant qui se présentait aux élections. Le contrat avait été affiché dans la salle du palais des congrès de Beg er Vil. Les passages les plus croustillants avaient même été soulignés au marqueur jaune pour que l’on puisse bien s’imprégner de la nature profonde de l’opération !

Nous sommes en 2010, les prochaines élections municipales à Quiberon sont peut-être en 2014. C’est la date à laquelle se termine l’amodiation de ce camping. Ce terrain municipal a changé d’exploitant entre temps.
Son statut est maintenant en cours d’examen en "haut lieu" et "en privé" semble-t-il. Je me demande bien ce qu’il va en sortir... Quelque chose de bien sans doute ?

J’espère que le maire actuel de Quiberon saura reprendre en main ce terrain qui appartient en fait à la Commune et qui n’aurait jamais du en sortir pour l’exploiter en régie pour le bien de la collectivité et pour le bien-être de nos visiteurs.

La Pierre Percèe {JPEG}

J’espère aussi que ce terrain municipal, situé à Conguel, à l’extrémité Sud de la Presqu’ile ne sera pas vendu d’une manière déguisée et en douce, comme certains bruits le laissent entendre maintenant ! En effet, d’aucuns s’intéressent de très près à ce terrain communal. Ce terrain municipal ne serait plus loué, ni amodié, ni mis sous emphytéose, mais vendu...

Ce serait une perte nette et définitive pour Quiberon. Ce serait une opération de même nature que celle qui est en cours pour les "communaux " du Menhir couché" à Beg er Vil ! Une vente de biens collectifs au profit de sociétés qui en retireront un bénéfice maximum après nous avoir lâché à l’occasion une poignée de figues...

Et pendant ce temps là, les Quiberonnais auront vu disparaitre encore un espace collectif puisqu’il est communal. Après ? Il n’y aura plus rien ! Tout aura été vendu. Et il n’y a aucune raison pour que cela s’arrête car dans ce cas tout peut y passer : mairie, jardins, plages etc...

L’an dernier, c’était une société d’économie mixte qui s’apprêtait à mettre en coupe réglée le domaine public maritime pour gérer les mouillages à son profit et en contrôlant encore plus notre territoire...
C’est à l’image de tout ce qu’il se passe dans notre pays ! Les politiciens actuels , sous couvert "d’externalisation de services" , de "rationalisation" et autres foutaises du même acabit sont en fait en train de refaire ce que les "accapareurs" avaient commis lors de la Révolution. C’est en fait une ruine déguisée du Pays.

"Qui donc a pillé le Domaine ?" (ancienne chanson francaise bien connue)

C’est trop facile lorsqu’on est en fin de course après trois mandats, dont le dernier est sans nul doute celui de trop que de brader les biens municipaux.
Là on ne peut pas être d’accord et on ne peut plus que s’interroger sur la confiance à accorder.

Ce terrain municipal est un problème en devenir. Cela ressemble étrangement à l’affaire du terrain des Pilotins il y a trois ans ! C’est intéressant de voir comment des gens, étrangers en fait à Quiberon, se précipitent sur nos biens tant municipaux que paroissiaux pour procéder à des opérations immobilières tout en nous spoliant. C’est lamentable, et il faut empêcher cela !.

Ce qui est surprenant aussi dans ce genre d’affaire, c’est le silence des conseillers municipaux : pourquoi donc ?
Ce genre d’arrangement se fait peut être en tout petit comité dans le "premier cercle", les conseillers du "deuxième cercle" n’ayant peut-être pas été mis au courant.

Dès que le contrat d’emphytéose sera caduc, il faut que ce terrain revienne dans le giron communal et qu’il soit exploité en régie par notre commune. Ce terrain ne doit pas être vendu pour être "explosé" ensuite en toute petites parcelles destinées à supporter des mobilhomes, Ce serait une défiguration d’une partie de notre territoire. Il ne faut pas perdre de vue que le paysage de Quiberon est notre premier patrimoine. C’est pour lui que l’on vient ici en villégiature.
Je ne suis pas du tout persuadé que l’on vienne ici pour retrouver une mosaïque de mobilhomes qui défigure un site majeur comme cela se voit un peu trop souvent maintenant !...

Peut-on encore être solidaire quand il s’agit d’aller à l’encontre des intérêts supérieurs de Quiberon ? Non ! bien sur ! Le libre arbitre doit pouvoir jouer, ou alors c’est que l’on est chez les Talibans...

J’espère que ce terrain ne sera pas bradé. Ce serait une rebuffade aux électeurs de Quiberon qui avaient d’abord fait confiance, et qui aux dernières élections s’étaient à tort désintéressés des élections sans doute par lassitude des politiciens qui oublient le "servir d’abord" au profit du "tout pour ma gueule" favorisé en cela par un mode de "scrutin de liste" qui favorise la "polarisation" politique d’une commune en faisant fi de la représentativité...


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1521 / 195224

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Faits et arguments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License