@Quiberon
La fin d’une vieille société maritime.

Port Haliguen : 1950 à 1970

Un virement de bord
mardi 3 août 2010 par Patrick LUCO

L’écroulement du quai du Port est le symbole de cette époque.

Ecroulement (1) {PNG}

A la suite de travaux mal menés par des incompétents, le quai est fragilisé par un travail de sape exécuté à la pelleteuse, puis s’écroule lors du passage d’un camion.
Un système de va-et-vient à godets exerce une énorme traction sur le quai sous lequel des pieux de chêne avaient été mis en place au tout début de la construction du port.

La municipalité d’alors fait le choix de combler le fond du bassin avec du sable. L’idée était alors de faciliter le contournement du port, tout en préservant l’avenir au cas où on voudrait le déboucher ultérieurement .

JPEG

On s’est privé du pittoresque d’un vieux port. L’époque ne respectait rien : tout pour la bagnole ! Vive le béton et vive le formica !

Le Notre amour des frères Moisson accosté... {JPEG}

Peu à peu, l’occupation du port évolue : la petite pêche côtière cède la place à la plaisance sous la pression des aménageurs dont les buts initiaux ont été dévoyés sous l’emprise de profiteurs sans scrupules, jusqu’à arriver à la situation d’aujourd’hui où un vieux port breton s’est transformé en parking à bateaux et où les indigènes ne sont pas particulièrement les bienvenus...

Cependant la lecture attentive des archives de ces années-là démontre une certaine volonté de construire un ensemble portuaire moderne avec équipements commodes et modernes (ateliers de mécanique, de charpentage, de voilerie, d’électricité/électronique ; des magasins, des commerces et même un lycée technique maritime entre Kermorvan et Saint Julien).

La municipalité d’alors voyait loin au profit de Quiberon, des Quiberonnais et des visiteurs...

Par la suite l’ensemble a échappé à notre contrôle dès lors qu’il a été confié à un organisme extérieur dont la seule finalité est autre que le maritime.

Maintenant, c’est devenu un vaste parking à bateaux, où règne l’anonymat. L’hiver c’est devenu un désert alors que ce port de pêche était si vivant et faisait vivre des dizaines de familles !
Les jeunes -dont j’étais- apprenaient là auprès des anciens marins (des vrais !) leur futur métier. On commençait alors à apprendre à godiller dans de lourdes annexes avant de chiner des embarquements avec le Notre Amour des Frères Moisson, ou avec Francis Josse... Maintenant, comble d’incohérence, la municipalité quiberonnaise ayant perdu son port, est obligée de monter de toutes pièces une base nautique ailleurs, au Ruberen pour les jeunes... Lesquels ne peuvent même plus avoir une plate dans leur port (ils en seraient chassés...) Voilà ce qui arrive quand on fait confiance à tort !... Et qu’on confie son destin à des gens dont les finalités ne sont pas celles du monde maritime...


Portfolio

Villa Saint Hyacinthe, et la Morgane... Un port où il faisait bon accoster... Le calme du Port haliguen... le bassin amputé ... Au fond , la jetée Nord-Ouest est déversée...(1972) L'étrave du bateau de Francis , un Corse super sympa, disparu en mer en (...) Port Haliguen était un joli port acceuillant pas comme aujourd'hui... La pagaille (en apparence !) des canots des Quiberonnais... l'appontement construit entre 1963 et 1965 Port Haliguen et la pustule.... Vers la place Royale et chez Angèle... La proue et le beaupré de la Sainte Pétronille... La plage de Port Haliguen et Villa du comte d'Elva (colo St (...) Colo Pontivy, Maison Jean Neslé, Hôtel Servel L'appontement construit entre 1963 et 1965 Vaurien à Poul Brennig au Fort Neuf... Porrigo et le "Relais des Iles" (années 1960) Port Haliguen où il faisait si bon vivre : il n'y a pas cette horreur de (...) Causette du matin Ponton-grue "Neptune" et ferrailles du France... Colo du Mané , le Vivier et au fond le port Haliguen Marcel le Bail godille !... PH : 1ere tranche achevée, le port commence à se remplir:1967 Terre plein en construction : on détruit Port Haliguen... Terre plein achevé et jetée en cours de construction (1966) Quai écroulé ....On va combler dans quelques semaines la splendeur du port Haliguen avant son saccage.... Conguel... (Conus Gallia ?... Conq gwall ?) Malamoks à quai : la sardine donne en Baie !... Destruction du Vieux port.... On sape !... et ca s'écroule (...) Comblement du port et travaux préparatoires pour le futur appontement Camping sauvage au Fort neuf (1950) Colonie du Mané et vivier Quellec en eau... Camping sauvage au For Neuf Poul Brennig, 1er voyant, Fort Neuf ... Camping sauvage à l'époque des "Arobdes" fin des (...) Le beau bar, le porh Rigo Camping sauvage au Porh Rigo Fort Neuf et porh Rigo Foules d'été au Porh Rigo.. Hotel le Relais des iles, le porh Rigo, les Cèdres... Voiles au porh rigo là où on a bétonné la plage... La cale des marins , le porh Rigo, la piste en herbe de l'aérodrome (...) Porh rigo, le relais des iles... Le Beau Bar, Porh Rigo, la cale des marins... Conguel, le Ruberen, le Fort Neuf, le Porh Rigo, les campinges... Porh Rigo, la cale des Marins, lle Relais des Iles, le terrain (...) Plage de Porh riggo : les rochers n'ont pas été arrachés au bull (...)

titre documents joints

3 août 2010
info document : Photoshop
250.5 ko

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2303 / 196532

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Album photo   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License