@Quiberon
Architecture contemporaine ?

Quiberon : Mise en valeur de Porrigo...

Question de goûts...
mardi 18 janvier 2011 par Patrick LUCO

Tandis que j’allais vérifier si Port Haliguen était toujours aussi bien amarré " à quatre", passant devant cette superbe plage de Porrigo, dont le vrai nom est "Pors Riggheu", mon attention fut attirée par une feuille de papier apposée sur une barrière métallique.

Vu de loin ça ressemblait à quelque chose d’officiel puisqu’il y avait des tampons et de la signature....

Effectivement, Il s’agissait d’un affichage réglementaire et totalement administratif destiné à aviser le passant distrait qu’une décision de construction d’un édifice avait été prise quelque part dans Quiberon.

Appréciant les évolutions positives destinées à enrichir notre patrimoine, que l’on soupçonnait naguère -à tort- de partir à vau-l’eau, je n’ai pu m’empêcher de m’enquérir de la nature de l’Oeuvre pour voir si l’idée que je m’en faisais correspondait à l’esquisse, à l’épure, bref, au dossier tel qu’il était constitué là où il avait été concocté par un aréopage d’esthètes...

Donc, comme d’habitude je suis allé voir au tableau d’affichage règlementaire et légal que l’on trouve à l’extérieur de toute mairie de ce bon pays de France : Hélas, comme d’habitude, il n’y avait rien, même si on peut voir un "affichage municipal".
Pourtant, il me semblait que toute décision administrative se devait d’être apposée sur ce genre de tableau pour l’édification des citoyens si on ne voulait pas la voir annulée pour défaut d’affichage administratif.

Déçu, je suis donc allé à la mairie, où, après m’être enquis à l’accueil d’un éventuel affichage comme cela se voit dans toutes les autres mairies, on me dit fort aimablement (*) "Mais si ! Il y a un affichage municipal, d’ailleurs c’est là sur une table"... Que je n’ai pas vue... De toutes façons, ça ne sert à rien de discuter, car entre sourds on ne peut que se comprendre ! Je pense que dès cet instant, La chaffuste "prenant des tours" on ne peut qu’être mis "en condition" pour charogner !...

J’ai donc embouqué l’escalier pour aller voir ce dossier là où il avait été construit. Sympathiquement reçu, un responsable de céans, me montra le bâtiment dans son implantation définitive... Il m’avoua d’ailleurs fièrement qu’il était le concepteur de ce remarquable édifice à venir. Je suis certain que cela va plaire !

En effet, C’est un superbe bâtiment d’allure très moderne très bien situé en bordure de plage. Les formes géométriques bien tirées à la règle s’inscrivent harmonieusement dans un paysage de rêve. Destiné au sauvetage et à la sécurité il est très judicieusement placé pour qu’on puisse bien le voir de partout. Très discret dans un écrin de verdure, il sera mis en valeur grâce à une décoration alliant harmonieusement oriflammes, et marques à la peinture rouge. Je regrette une chose, c’est qu’il n’y ait pas de gabions pour mieux sécuriser la zone d’accès. Il est tellement beau que le seul endroit de Port Rigo d’où on ne le verra pas, ce sera du belvédère qui le surplombera...
Il me fait penser d’ailleurs à ce bâtiment construit à peu de frais dans les jardins du Varquez.

Ah, que c’est sympathique cet intérêt subit pour une des plus belles plages de Quiberon. C’est vrai qu’il y avait besoin de prendre soin de ces lieux si fréquentés. Il faut dire que le périmètre de ce monument historique dans lequel s’inscrit le Fort neuf se prêtait admirablement à l ’élaboration et la construction d’un tel édicule pour le mettre en valeur. C’est sur que cela va améliorer l’esthétique des lieux...
L’architecte a bien travaille : Ca va plaire ! J’en suis sur !... (**)

Je ne comprends pas que des nouveaux venus se permettent ainsi, fussent-ils "architectes" ou maire de saccager ainsi nos paysages, et notre patrimoine. Il est déjà assez enlaidi comme cela.

Ce bâtiment aurait pu être construit à l’emplacement du poste actuel : la cale à proximité étant utile pour mettre à l’eau des engins de natures diverses (zodiac, jet ski, camions(***), etc...)
Ce point d’implantation sis à proximite du "club house" municipal et qui surplombe la plage, permet d’observer d’un seul regard l’ensemble du plan d’eau sans même tourner la tête. Les VRD sont immédiatement disponibles... Avec un vaste parking à proximité immédiate. Après renseignement, ce fut d’ailleurs un des arguments initiaux qui avait présidé à cette implantation par une autre municipalité bien plus inspirée !

En plus étant en hauteur, les évacuations des commodités s’écouleront par simple gravité vers l’égoût. Cela évitera par exemple des refoulements intempestifs de l’égout vers les toilettes puis les locaux puis sur la plage : imaginons le désastre si une avarie de pompes de relevage et de clapets survenait en plein mois d’août ? Alors, "adieu le pavillon bleu" !

(*) aimablement : c’est à dire avec le ton que l’on prend pour parler aux très jeunes enfants, ou aux personnes très âgées auxquelles on veut marquer de la déférence et du respect....

(**) En ces lieux, il y avait une des fontaines répertoriées à Port Haliguen pour que les navires mouillés en rade puissent "aller à l’aiguade". Un groupe de lavoirs avait été aménagé tout à côté et avait été recouvert dans les aménagements effectués au début des années 1960. Cf Quiberon info.

(***) Si si ! un camion, d’ailleurs je confirme !, un camion ça ne peut pas flotter... (sauf cas particulier)

A proximité il y a une stèle commémorative de l’"Affaire de Quiberon".


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1422 / 195248

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Forum   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License


Fatal error: Call to undefined function date_format() in /mnt/113/sda/3/0/castero/plugins/auto/medias_nettoyage_v0/genie/medias_deplacer_obsoletes.php on line 46