@Quiberon
Génèse d’un "cluster" maritime raté....

Quiberon-Port Haliguen : Chronique d’un "ratage".... (2)

De la compétence vers "de l’incompétence"...
jeudi 5 avril 2012 par Patrick LUCO

Quiberon (au sens entité géographique et historique) a été toujours tourné vers la mer (le "maritime") et par conséquent vers ses activités (travail producteur de richesses) :

- petit commerce maritime
- pêche
- activités associées (construction de bateaux, entretien, petit armement, magasinage, petit négoce)

Or, dans les années 1960-1970, on a fait fausse route en privilégiant la plaisance en tant de parking à bateaux, et en procédant à la "fermeture" des zones potentiellement aménageables comme prévues initialement dans un schéma de développement du "maritime".

Une telle attitude destructrice d’un avenir potentiellement avantageux pour notre collectivité quiberonnaise a favorisé ainsi la consommation de richesses limitées, tout en empêchant le développement producteur de richesses maritimes éventuellement sans limites.

La conséquence en est un blocage total avec un verrouillage de ce qui est "le maritime".

A Quiberon (encore une fois l’entité géographique et historique) , on a sacrifié Port Haliguen, mais , on a quand même réussi à conserver Port Maria avec sa pêche car la municipalité a pu conserver partiellement sa main-mise sur les lieux et donc faciliter les activités de pêche (jusqu’à quand ?).
Cependant des forces départementales sont à l’œuvre pour empêcher le développement de façon à la réorienter vers Lorient au détriment de l’économie globale de Quiberon.

Je persiste et je maintiens : la délégation de l’exploitation des aménagements de Port Haliguen à la SAGEMOR dans l’état actuel de son fonctionnement est une profonde erreur.

Voilà ce qu’il arrive quand on confie son destin à des gens dont les intérêts généraux ou personnels ne sont pas les nôtres tout en se vantant d’agir au profit de l’intérêt général.. C’est une hypocrisie.

Nos élus actuels n’ont pas l’envergure que pouvaient avoir Un Alphonse Rio, ou même un Victor Golvan.
Personnellement, je suis convaincu qu’il faut les empêcher de faire des conneries supplémentaires pour éviter de plomber irrémédiablement Quiberon.
Il convient aussi d’être vigilants pour éviter de mettre à la tête des deux cités de Quiberon, des aventuriers qui détruiraient ce qu’il reste de l’Héritage...
Il ne faut pas oublier que tout ce qui est au delà du Bego n’est pas forcément "beau" !...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 366 / 191411

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Démocratie locale chez les oligarques...   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License