@Quiberon
Des navires et des hommes...

Une exposition du "Tonnerre de Brest" !...

La mer ne se réduit pas à la seule "plaisance"....
vendredi 27 juin 2008 par Patrick LUCO

Quiberon vieux pays maritime, engourdi depuis quelques décennies par un tourisme débridé, ne connait plus que les falsificateurs de sociétés d’économie mixte qui font leur beurre avec une gestion de parking à bateaux désespérément conformistes, ou le chiqué de quelques "m’as-tu-vu".
La Melpomène devant Porrigo.
Et voilà qu’une exposition, digne de figurer au Musée du Palais de Chaillot, atterrit par miracle sur nos terres... Rappelant aux uns un glorieux passé sur mer, et aux autres des accidents et des fortunes de mer...
Cette exposition, dense et variée, est venue à Quiberon car le Château de Suscinio, témoin du riche passé de notre Bretagne, ne pouvait l’accueillir. En effet, comment monter dans les salles de réception du château des Ducs des pièces d’artillerie de 24 livres (soit environ 2,5 tonnes pour un affût équipé en coup complet, selon l’expression consacrée) ?

Tous ces pièces d’archéologie sous-marine, recueillies dans nos eaux grâce aux travaux admirables des équipes d’archéologie sous-marine depuis 1969, sont savamment présentées au public.

Pour moi, c’est dans la continuité des expositions que j’ai pu admirer à loisir, tant au Musée de la Marine (j’y suis allé une bonne quinzaine de fois), au Musée de Brest ou à celui de Rochefort, ou encore l’exposition au château de Vincennes intitulée "Du bois dont on fait les vaisseaux".... Et je ne parle pas de certains musées étrangers dans des pays où la mer est également partie intégrante de l’âme locale ! Toutes ces expositions viennent en complément des cours d’Histoire maritime que j’ai pu écouter autrefois en Ecole.

Quelques jours auparavant, j’avais vu dans les locaux de la Mairie, rue de Verdun une exposition sur la Marine et Quiberon. Cette exposition, certes plus modeste, mettait en valeur des documents et des images aujourd’hui oubliées sur le passé maritime de Quiberon quand les escadres venaient à Port Haliguen pour y pratiquer des écoles à feu.
Pour cette exposition, il est bien dommage que les services municipaux aient été aussi pingres car le collectionneur n’avait pu mettre en valeur qu’une toute petite partie de ses documents. Lesquels documents ne font que rappeler, si besoin en est, le haut intérêt stratégique maritime de Quiberon et ses parages ! Ce qui est oublié par quelques uns et occulté par d’autres !

Une félicitation particulière aux équipes et aux personnes qui ont su attirer ici cette exposition auquel je joins, bien entendu, le souhait qu’elle soit la première d’une longue série (voyez donc ce qui se passe à l’abbaye de Daoulas)


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 519 / 192552

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Quiberonnaises....   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License