@Quiberon

SCOT (suite !...) et PLU (à suivre !...)

dimanche 5 avril 2009 par Patrick LUCO

mercredi 1er avril 2009

Dans la suite des aventures du SCOT du Pays d’Auray, la municipalité actuelle de notre bonne ville a émis un appel d’offres officiel.

Que voici :

COMMUNE DE QUIBERON

Consultation de bureaux d’études ELABORATION DU PLU
Maître d’ouvrage : commune de Quiberon .
Objet : élaboration du PLU

Un cahier des charges est disponible en mairie. Les offres devront être adressées sous pli recommandé avec accusé de réception ou déposées contre récépissé à M. le Maire de la commune de Quiberon.

L’enveloppe devra porter les coordonnées du bureau d’études et la mention candidature pour l’élaboration ou la révision du plan local d’urbanisme .

Date limite de réception des candidatures : le dépôt des offres devra se faire avant le 20 avril 2009 .

Demande de renseignements complémentaires : mairie de Quiberon , service urbanisme et foncier, tél. 02.97.30.24.02 .

C’est très intéressant cela ! En effet, ce PLU, qui devrait être en harmonie avec le SCOT du Pays d’Auray va profondément modifier notre environnement pour le siècle en cours.

L’adjoint chargé de ce PLU est quelqu’un de très estimable et dynamique. Il porte un regard novateur sur la destinée des lieux tout en conservant une approche patrimoniale et traditionnelle. Son désir est de vouloir protéger ce qui reste, ou plutot ce qui n’a pas été saccagé....

Cependant les pressions sont énormes ! En effet, des affairistes comme il y en a tant maintenant "aimeraient développer" certains de nos paysages, voire le polluer à coup d’éoliennes tant à terre qu’en mer...

Si on veut préserver le capital touristique et maritime de Quiberon, Il va falloir veiller à ce que ce PLU lié au SCOT, soit une sauvegarde de ce qui reste encore d’intéressant à Quiberon et ne soit pas un prétexte à un bétonnage en règle comme on est en droit de le craindre pour le SCOT du pays d’Auray !
Les rares paysages qui nous restent doivent être protégés et non pas mis à disposition d’organismes de gestion de "junk bonds" gérés par des "Madoff" à la petite semaine... Il y a eu assez de dégâts comme cela depuis 1945 !

Quant au résultat de l’appel d’offres, il fait déjà l’objet de paris sur le bureau d’études qui va être choisi ! C’est comme pour les travaux publics par ici, ou les sociétés systématiquement retenues dans certains travaux portuaires : ce sont toujours les mêmes que l’on retrouve !...

Depuis quelques temps, il y a de trop fréquentes remises en cause de la loi relative à la protection du littoral et des rivages lacustres pour que ce soit honnête !
Par exemple à Belle Ile, des édiles voudraient rendre constructible ce qui ne l’est pas encore en ergotant sur la notion de "Hameau" ! C’est valable aussi à Carnac où le député s’intéresse à des zones encore protégées, à Belz où une affaire de zone d’aménagement dénommée "Suroit" fait jaser, à Saint Pierre de Quiberon où le maire s’interroge maintenant sur le domaine public protègé qu’il semble regretter de l’avoir fait...

En fait, je crains que derrière ce SCOT qui devrait selon l’esprit de la loi qui le régit, se cache des appétits pour la poule aux "oeufs d’or"...

Moi, je m’interroge beaucoup sur les motivations réelles sous-jacentes !... On nous rebat les oreilles en disant : C’est pour le bien public. Mais peut-on encore avoir confiance en considérant ce qui se passe en réalité dans notre pays ?
Je suis très inquiet devant la gestion des collectivités locales dont les emprunts augmentent d’années en années : Cela se termine toujours par des impôts qui croissent d’années en années alors que le bon peuple n’en peut plus. Il suffit de lire la presse morbihannaise pour voir que ces impôts locaux augmentent partout dans le Morbihan !. La semaine dernière n’a pas été avare en augmentations d’impots ! Et La "crise "a bon dos ! Par exemple pour le Conseil général, on était prévenu depuis longtemps que ces "contributions" allaient augmenter ! Pourquoi donc ? Est-ce pour préserver le train de vie de tout ce qu’il peut y avoir dans ce genre d’organisme ? Certainement !
Je suis persuadé que lorsqu’il y a du mauvais temps, et bien, on réduit la toile si on ne veut rien casser. Et que l’on ne dépense pas inconsidérément si on n’en a pas les moyens ! C’est trop facile de faire les poches des autres !

Et la dette nationale ? là, ça devient franchement inquiétant, même si des organismes de cotation plutôt suspects classent "AAA" notre patrie !
Notre pays court à la côte... C’est évident ! Les "politiques" dispendieuses des collectivités locales sont maintenant un danger pour tous : la "bulle" de crédit correspondante peut à tout moment crever et provoquer un superbe naufrage ! (Certes on pourrait me dire : " si c’est la guerre civile qui s’en suit, on pourra toujours demander à l’OTAN de rétablir l’ordre et nous mettre sous tutelle du FMI comme en ex-Yougoslavie... " ).
Pour le pays d’Auray, ne voilà-t-il pas que maintenant, en plus, on veut nous coller dessus tout cela une collectivité locale supplémentaire : la "communauté de communes" Tout cela pour placer des élus qui n’ont pas démérité ! Une nouvelle cour de "petits marquis" en quelque sorte... Bien sur il faudra leur adjoindre une administration à la hauteur qui trouvera toujours à s’occuper et qui devra être alimentée elle-aussi en prélevant de nouveaux impôts !...
Ce n’est plus un mille-feuilles administratif, mais des strates géologiques dans lesquelles on va finir par découvrir de nouveaux dinosaures !...
Alors le SCOT avec tout ce qu’il y a là -dessous de suspect, me parait comme un moyen technocratique de mettre la main sur le pot commun s’il est dévoyé.
Et comme à Quiberon, le "secret" est un des moteurs de "l’action politique", il y a lieu de se méfier car c’est toujours après que que l’on découvre le pot-au-roses alors qu’il est trop tard ! Et en plus si on pose des questions précises on a droit à un "Ah ? Je ne suis pas au courant" désastreux !...

On a déjà donné il y a quelques années, en 1989, lorsqu’un parachutiste venu de Meaux a alloué les terrains municipaux de camping à des organismes étrangers au Pays ! Ce parachutiste avait d’ailleurs été largué par le député local de l’époque. Oh, le député... OIl n’avait pas eu cette idée là tout seul. On la lui avait soufflé ! Ce n’était qu’une combine de parti comme sous la IVème République ! Ce qui est incompréhensible d’ailleurs par la suite, c’est que le maire de notre ville soit devenu son suppléant avec le succès que l’on sait ! Si ce député l’avait voulu il aurait pu avoir l’élégance de trouver un prétexte bidon pour lui cèder la place six mois avant les élections ! Ce qui fait que le maire actuel serait député aujourd’hui. Il faudra qu’un de ces jours je raconte comment on peut apprécier cela d’un certain point de vue.... On s’est bien moqué de nous.

Comme je l’ai entendu à plusieurs reprises. Serait-ce un truisme d’affirmer qu’on est en démocrassie comme le disent tant de politiciens ?

Va-t-on nous réécrire "Terrains à vendre en bord de mer" (Henri Céard) ?


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 279 / 192523

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Faits et arguments   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.15 + AHUNTSIC

Creative Commons License